Féminisme et colonialité

Françoise Vergès, féministe décolonial, politologue, militante antiraciste été l’invitée du salon du livre Africain de Genève. Françoise aborde la manière dont on a construit la colonialité qui est un prolongement de la création de la race. Le racisme n’est pas seulement une question de race mais aussi de culture. Comment la race construite pour dominer a conduit à la colonialité, qui régit encore les rapports du monde aujourd’hui. Il est question dans cette vidéo de ce qu’elle appelle le féminisme blanc civilisationnel. Pour elle le féminismes blanc était un instrument de colonisation aussi. Les féministes blanches furent meilleures colonisatrices que les hommes blancs.Commentez, likez, partagez.

Leave a Comment

Your email address will not be published.