Il Che

Le 9 octobre 1967, le révolutionnaire socialiste Che Guevara, âgé de 39 ans, est tué par l’armée bolivienne. Les forces boliviennes soutenues par l’armée américaine le capturent le 8 octobre en Bolivie, il sera assassiné le lendemain. Ils couperont ses mains comme preuve sa mort, son corps enterré anonymement. En 1997, les restes de Guevara sont retrouvés et renvoyés à Cuba, où ils seront inhumés lors d’une cérémonie à laquelle assistera son camarade le président Fidel Castro et des milliers de Cubains.

Ernesto Rafael Guevara de la Serna est né en 1928 dans une famille aisée d’Argentine. Jeune étudiant en médecine Ernesto, voyagera à travers le pays en moto. Il sera révolté par la pauvreté, la discrimination de la classe moyenne. Son diplôme en poche il poursuit son périple en Amérique latine, et milite dans des organisations de gauche.

Dans les années cinquante, sa route croise celui d’un autre révolutionnaire Fidel Castro en exil au Mexique. Il deviendra le ministre de l’industrie et le bras droit de Castro. Ils s’opposeront fermement à la domination Etats-unienne en Amérique latine. Il s’engagera pour la révolution paysanne, et contre l’injustice sociale dans les pays du tiers monde. Castro le décrira plus tard comme «un artiste de la guerre.»

En 1965 Guevara démissionne de son poste de ministre à cuba. Des rumeurs disent qu’il a été démis de ses fonction par Castro pour des raisons de politiques étrangères. Il part alors de Cuba pour l’Afrique, pour finalement revenir en Bolivie, ou il sera tué.

Che Guevara est un héros, un symbole de résistance pour les peuples opprimés et anti-impérialistes du monde entier. La photo prise par Alberto Korda du Che avec son béret est devenu emblématique. Ce pendant certains l’accuse d’avoir ordonné la mort de centaines de personnes, au cuba pendant la révolution.

Leave a Comment

Your email address will not be published.